Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 24 août 2014 un hommage officiel devrait être rendu aux républicains espagnols lors de la cérémonie du 70ème anniversaire de la libération de Paris. L’association pour le souvenir de l’Exil républicain espagnol en France (ASEREF) a pris une part importante aux côtés d’autres associations mémorielles pour ce combat pour la vérité, la justice et la reconnaissance.

En effet le secrétaire d’Etat aux anciens combattants Kader Arif rendra hommage aux soldats républicains espagnols de la Nueve le dimanche 24 août à 18h esplanade des Villes Compagnons de la Libération à Paris à l’issue d’une marche commémorative voulue par Anne Hidalgo. L’actuelle Maire de Paris, alors première adjointe, nous l’avait annoncé le 25 août 2013 à l’Hôtel de Ville après la cérémonie officielle. Elle répondait ainsi à notre demande de voir la Nueve davantage honorée. Nous la remercions d’avoir tenu cet engagement.

Le 25 août 2014 à 21h le Président de la République s’exprimera lors de la cérémonie officielle à l’Hôtel de Ville nous souhaitons que cet hommage soit intégré dans son discours lui donnant ainsi encore plus de signification. Dans ses récents discours et notamment celui du Mont Mouchet lors d’une cérémonie le Président de la République rendant hommage aux résistants d’Auvergne a parlé de « ceux venus de loin » à aucun moment il n’évoque les résistants espagnols qui ont été partie prenante des combats pour la libération dans cette région comme ils l’ont été pratiquement dans toutes les régions de France. Méconnaissance ? Oubli ? Le 25 août 2014 nous attendons du Président de la République un hommage appuyé aux républicains espagnols et cette reconnaissance tant attendue par les descendants et familles de ceux qui ont versé leur sang pour la France après l’avoir versé en Espagne toujours pour la même cause : le combat contre le fascisme pour la liberté et la paix.

Rappelons qu’Il y a maintenant deux ans le 25 août 2012, le drapeau de la seconde République espagnole a flotté officiellement pour la première fois sur le parvis de l’Hôtel de Ville lors des cérémonies de la libération de Paris en présence du Président de la République. C’est pour nous une grande fierté mais ce n’est que justice, ce drapeau qui aurait dû être présent ces 68 dernières années à chaque commémoration. Suite à cette cérémonie nous adressions au Président de la République un courrier le 8 septembre 2012 dans lequel nous demandions vérité, justice et reconnaissance pour les républicains espagnols qui luttèrent pour la liberté en Espagne et en France. Les termes de ce courrier sont plus que jamais d’actualité et nous renouvelons cette demande.

Extraits du courrier adressé au Président de la République le 8 septembre 2012 :

« L’appel des républicains espagnols, de descendants de républicains espagnols et de leurs amis à assister officiellement à ces cérémonies avec le drapeau de la seconde République espagnole a recueilli un millier de signatures en provenance de France, d’Espagne et de bien d’autres pays. Cet appel avait pour objectif de participer à cette commémoration de la Libération de paris et d’honorer les républicains espagnols de « la Nueve », la 9ème Compagnie intégrée dans la deuxième Division Blindée du Général Leclerc, qui contribuèrent à libérer la capitale et dont les chars de combat qui entrèrent les premiers dans paris le 24 août 1944 portaient le nom de batailles de la guerre d’Espagne.
L’action unie de nombreuses associations mémorielles, de leurs adhérents et sympathisants a permis ce premier pas vers la reconnaissance du rôle des républicains espagnols dans la libération de Paris, des républicains espagnols qui étaient certes dans les premiers à entrer avec les chars de la deuxième DB du général Leclerc mais qui étaient aussi dans les rues de Paris aux côtés des autres résistants et FFI pour mener le combat de la victoire.

Nous demandons la reconnaissance officielle nationale qu’attendent les républicains espagnols, leurs descendants pour le rôle qu’ils ont joué dans la libération de la France et de nombreuses grandes villes, plusieurs milliers y perdirent la vie.

Ces républicains espagnols qu’un gouvernement de la troisième République française enferma en 1939 dans des camps de concentration bien français, plusieurs milliers y laissèrent leur vie. Ces républicains espagnols déportés sur dénonciation de la police de Vichy vers les camps nazis, notamment Mauthausen, plusieurs milliers y furent exterminés. La France doit reconnaître sa responsabilité historique pour ces déportations.

Ces républicains espagnols contraints aussi au travail forcé sous surveillance policière en France dans les années quarante.

La France doit reconnaître leur rôle de libérateurs au même titre qu’elle l’a fait pour les autres résistants. Ces pages d’histoire de France occultées depuis trop longtemps doivent être intégrées dans les manuels scolaires.

Nous demandons, Monsieur le Président de la République : vérité, justice et reconnaissance pour les républicains espagnols qui luttèrent pour la liberté en Espagne et en France. »
Aujourd’hui nous réitérons cette demande à l’occasion de la cérémonie du 70ème anniversaire de la libération de Paris le 25 aôut 2014.
Eloi Martinez Monegal
Président de l’Association pour le Souvenir de l’Exil républicain Espagnol en France

(ASEREF)

le 25 août 2012 François Hollande n'avait pas eu un mot pour rendre hommage aux républicains espagnols. Le 25 août 2014 va t-il continuer à occulter cette page de l'histoire de France

le 25 août 2012 François Hollande n'avait pas eu un mot pour rendre hommage aux républicains espagnols. Le 25 août 2014 va t-il continuer à occulter cette page de l'histoire de France

le 25 août 2012 François Hollande n'avait pas eu un mot pour rendre hommage aux républicains espagnols. Le 25 août 2014 va t-il continuer à occulter cette page de l'histoire de France

Tag(s) : #Initiatives en France

Partager cet article

Repost 0